Margaux Reinaudo (Gomargu) – Illustratrice & Product Designer Freelance


Pour soutenir le podcast, n’hésite pas à mettre ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️ sur Apple Podcast ou Spotify pour aider les autres designers à découvrir le podcast 


Margaux est Illustratrice et Product Designer freelance.

Margaux à toujours voulu faire de l’illustration, mais après le collège, Margaux fait un bac professionnel en arts graphiques faute de trouver une école qui lui convient pour l’illustration. Elle poursuit avec une licence de design graphique à l’ésad amiens avant de faire un master à la Glasgow School of Art.

Pour payer la vie à Glasgow, Margaux décide travailler pour une agence immobilière en parallèle de ses études. Elle y fait de l’illustration ou du web design, choses qu’elle n’avait jamais dans ses études orientées print. Ensuite, elle rejoint Maisons du Monde pour qui elle va surtout faire des templates de newsletters. Elle travaille désormais avec d’autres designers, apprend à travailler en équipe et découvre de nouveaux métiers comme celui d’UX Researcher.

Après 2 ans, Margaux en a marre de faire des newsletter. Or son syndrome de l’imposteur lui fait dire qu’elle a déjà de la chance de travailler dans le web après avec fait des études de print. Mais, les missions rébarbatives la font partir vers d’autres horizons. Elle rejoint alors malt, 5 mois après le rebranding de la marque, en tant que Brand Designer. Mais l’aventure en start-up ne se passe pas très bien. Margaux n’a pas forcément les codes et n’est pas encore assez mature pour travailler dans cet environnement. Elle ne comprend pas forcément son poste et ne trouve pas ses marques dans la nouvelle entité de l’entreprise. Margaux garde tout de même un bon souvenir de cette expérience qui l’aidera à se définir pour la suite de sa carrière.

Par la suite, Margaux rejoint une autre start-up : Mindsay, qui est elle aussi en plein rebranding. Mais cette fois, Margaux participe à ce dernier, comprend bien son rôle et y trouve plus facilement sa place. Comme elle n’y fait pas beaucoup d’illustrations, Margaux travaille surtout sur des landing pages, des éléments pour les réseaux sociaux et des éléments de marque. A la fin, Margaux commence même à faire de Product Design.

Après avoir fait le tour de son poste, Margaux s’en va chez Ornikar. Mais son syndrome de l’imposteur lui joue encore des tours, elle postule pour un rôle en brand et non en produit, mais si elle souhaite surtout travailler sur ce dernier. Le hasard faisant bien les choses, après quelques mois, Margaux se voit proposer un poste de Product Designer, qu’elle accepte, sans avoir de réelle connaissance sur ce métier. Elle apprend donc sur le tas les compétences qu’elle n’avait pas, se forme en écoutant des podcasts, en lisant des livres et rencontrant d’autres designers. 

Margaux prend confiance en elle chez Ornikar, elle perçoit sa valeur et prend son envol : elle devient freelance. Aujourd’hui, elle cherche encore sa formule mais s’oriente progressivement vers 2 axes : l’accompagnement de start-ups qui veulent se lancer et celles en difficulté qu’il faut sauver. Mais Margaux est encore en réflexion pour la suite de l’aventure freelance. Elle nous partage ses réflexions et la façon dont elle voit les choses évoluer pour elle.

A côté de son activité professionnelle, Margaux, alias Gomargu, est illustratrice. Une passion qui remonte depuis toujours, mais dans laquelle elle se jette à corps perdu en même temps qu’elle travaille chez Maisons du Monde, afin de dépenser son énergie créative. Elle commence à dessiner sur des post-its, puis à les publier sur Instagram. Par la suite, elle commence à dessiner sur iPad, même si son compte ne décolle pas tout de suite. Elle continue par passion, jusqu’à ce que son profil décolle. Dans cet épisode on prend le temps de comprendre comment Margaux a développé son style graphique, comment elle l’a fait évoluer, les thèmes qu’elle aborde et ses raisons de les aborder. On discute également des 4 livres sur lesquels elle a travaillé : comment elle a été approché, ce qui est attendu d’elle et sa liberté de création. Enfin, Margaux fait parfois des illustrations sur demande, pour des marques ou des contenus engagés et en lien avec ses valeurs. Elle nous explique comment elle trouve ses clients, comment elle travaille avec eux et les problèmes qu’elle a rencontré sur sa route.

Pour finir, on parle du dernier projet de Margaux : Yes We Ken. Un projet pour détabouiser la sexualité via des illustrations sur Instagram (mais aussi via une newsletter et un podcast).


Les ressources de l’épisodes


Les autres épisodes de Design Journeys 


Pour contacter Margaux